Quelle est la différence entre sablage, grenaillage, corindonnage et microbillage ?

Quelle est la différence entre sablage, grenaillage, corindonnage et microbillage ?

Aujourd’hui, il existe différentes techniques de décapage mécanique : Sablage, Grenaillage, Corindonnage, Microbillage.

Mais connaissez-vous vraiment la différence entre elles ?

Ces différentes techniques ont pour but de :

1/ Décaper, nettoyer les surfaces métalliques en vue d’un travail de rénovation ou de préparation. Il est impératif de nettoyer les surfaces de pièces avant tout traitement pour enlever les revêtements organiques (vernis, colles, peintures…) mais aussi l’oxyde et la rouille. Les polluants et autres couches seront ainsi totalement enlevés.

2/ Créer une rugosité afin d’améliorer l’accroche de la peinture. Cette rugosité doit être compatible avec l’accroche d’un traitement ou d’une peinture poudre ou liquide. Elle dépend de la qualité de l’abrasif choisi, de la granulométrie, combiné à la vitesse, la distance et le temps de projection.

Ces techniques de décapage sont toutes opérées sur le même modèle : c’est l’aspersion sous air comprimé de particules abrasives. Les méthodes et surtout la composition des abrasifs ont évolué, permettant ainsi des applications multiples. Avant de choisir entre le grenaillage, le sablage, le corindonnage ou le microbillage, il est important de connaître la différence entre les quatre, bien définir son projet et la nature de la pièce à traiter.

Découvrons plus en détail leurs particularités !

Sablage

C’est l’opération traditionnelle de décapage mécanique, effectuée par l’action d’un jet de sable sur la pièce. Le sablage permet d’éliminer les impuretés (peinture, vernis, rouille, oxyde) de la surface du métal, nettoyage superficiel préalable à un traitement de thermolaquage ou de galvanisation.

Il crée une rugosité de surface moyenne, compatible avec l’accroche d’un revêtement ou d’une peinture poudre ou liquide. La pièce de travail traitée aura une meilleure résistance à la fatigue et une meilleure force d’adhérence, ce qui aidera le revêtement à être plus lisse et durer beaucoup plus longtemps.

Applicable sur : Acier, Fonte, Inox, Aluminium

Abrasif utilisé : Sable (sable de quartz, sables spéciaux et sables noirs)

Le type d’abrasif sera choisi selon la matière à traiter, acier, inox ou alliages non ferreux. Le choix d’une granulométrie sera déterminé pour l’obtention d’une rugosité précise et pour une certaine intensité de décapage et cela en prenant en compte de la fragilité du support à traiter.

GRENAILLAGE

Le grenaillage est une technique consistant à projeter de la grenaille sur la surface d’un objet pour en modifier la structure superficielle. Le grenaillage est une technique de traitement des surfaces, qui a pour but d’améliorer l’aspect de la pièce.

Le procédé est assez similaire au sablage. Des petites billes d’acier sont projetées à grande vitesse, en continu. La pression est élevée pour obtenir une rugosité de surface importante. Elle permet d’atteindre les niveaux SA2.5 ou SA3 de préparation.

L’efficacité du grenaillage a été prouvé sur différents types de pièces : en présence de rouille ou calamine ou d’agents contaminants tels que sels, poussières, huiles, graisse, etc…

Autre Avantage du grenaillage : certaines pièces présentent de microscopiques fissures (invisibles à l’œil nu) qui provoquent, à l’usage, des défauts d’étanchéité dus à la pression interne. Le grenaillage ferme ces fissures en améliorant également l’aspect des pièces. C’est une garantie supplémentaire contre la corrosion.

Applicable sur : Acier, Fonte, Bronze, Magnésium

Abrasif utilisé : Grenaille d’acier (grenailles acier « Haut carbone » ronde & angulaire, grenaille inox ronde & angulaire…)

 

Les abrasifs ronds décapent par frottements et par inertie. Utilisés dans les machines à turbine, la surface est matée, rugosité minimale.

Les abrasifs angulaires : ils sont broyés et tamisés. Cette opération créée des arêtes coupantes qui projetée à grande vitesse, décape la surface mécaniquement. L’effritement diminue la dimension du produit mais régénère le tranchant. Les résidus se transforment en poussière.

 

Les secteurs industriels qui utilisent le grenaillage sont variés : L’industrie automobile pour notamment les pièces moteurs, l’industrie aéronautique pour les pièces mécaniques, l’industrie navale pour des opération de nettoyage des surfaces avant peinture.

CORINDONNAGE

Le corindonnage (projection de corindon) permet de préparer les surfaces pour les rendre propres, homogènes et rugueuses, conditions indispensables à la bonne tenue du thermolaquage. Il est l’abrasion de surface plus “soft” que le sablage. Il est principalement utilisé sur aluminium. La résistance de ses grains à l’impact, lui donne une efficacité remarquable et génère beaucoup moins de poussières. Il ternie la surface et laisse une rugosité plus ou moins grande selon la granulométrie utilisée. Par ailleurs, les particules ne s’oxydent pas contrairement au grenaillage.

Applicable sur :  Aluminium (Ne peut pas être grenaillé mais  peut être être corindonné)

Abrasif utilisé : Corindon

  • Le corindon est un abrasif très résistant qui permet l’élimination totale des traces d’oxydation ou de peinture sur des pièces. C’est un minéral entièrement naturel caractérisé par une haute teneur en titane.
  • Il a la faculté d’être extrêment dur, lui conférant des qualités décapantes appréciées lors d’un aérogommage sur une surface tenace. Il augmente considérablement votre force d’impact.

microbillage

Le corindonnage (projection de corindon) permet de préparer les surfaces pour les rendre propres, homogènes et rugueuses, conditions indispensables à la bonne tenue du thermolaquage. Il est l’abrasion de surface plus “soft” que le sablage. Il est principalement utilisé sur aluminium. La résistance de ses grains à l’impact, lui donne une efficacité remarquable et génère beaucoup moins de poussières. Il ternie la surface et laisse une rugosité plus ou moins grande selon la granulométrie utilisée. Par ailleurs, les particules ne s’oxydent pas contrairement au grenaillage.

Applicable sur :  Aluminium (Ne peut pas être grenaillé mais  peut être être corindonné)

Abrasif utilisé : Corindon

  • Le corindon est un abrasif très résistant qui permet l’élimination totale des traces d’oxydation ou de peinture sur des pièces. C’est un minéral entièrement naturel caractérisé par une haute teneur en titane.
  • Il a la faculté d’être extrêment dur, lui conférant des qualités décapantes appréciées lors d’un aérogommage sur une surface tenace. Il augmente considérablement votre force d’impact.

Cet article vous interesse ?

Abonnez-vous à nos flux d’actualité pour vous tenir au courant de toutes les nouveautés 

Souhaitez-vous un complément d’information ?

N’hésitez pas à nous contacter ci-dessous:

 

    J'accepte de transmettre mes coordonnées à Epoxy 3000*

    * Les informations qui vous sont demandées sont utiles au traitement de votre demande. En accord avec sa politique de protection des données, Epoxy 3000 s'engage à ne pas divulguer vos coordonnées à des tiers, à ne pas vous contacter en dehors de la mission en cours sans votre consentement et à mettre tout en œuvre pour garantir la conformité au RGPD.

    Articles
    similaires

    17 mai 2024

    Peinture Liquide Vs Peinture Poudre

    Pourquoi passer de la peinture liquide à la peinture poudre? C'est le résultat logique de l’évolution des poudres epoxy, polyester, acrylique, métallique
    17 mai 2024

    Les 10 astuces d’Epoxy Aspi 3000

    Afin d’obtenir une bonne qualité de peinture sans risque avec le temps, nous conseillons nos clients d’appliquer quelques règles simples qui facilitent l’application de peinture, et prolonge la durée de vie des pièces:
    17 mai 2024

    Les différents types de peintures poudre

    Les peintures poudre sont actuellement la solution peinture la plus compétitive. Elles permettent une mise en œuvre simplifiée et écologique pour réaliser des finitions uniformes et durables.